Les bases de la rédaction web : comment écrire pour le web ?

Shazam

Les Bases De La Rédaction Web Comment écrire Pour Le Web

Quelles sont les bases de la rédaction web ?

Avec l'explosion du nombre de sites internet, écrire pour web est devenu un art à part entière. Cela nécessite une approche différente de celle de la rédaction classique, car les internautes sont confrontés à un flux constant d'informations. Pour sortir du lot et attirer l’attention des lecteurs, nous vous proposons les bases spécifiques à la rédaction web.

Les secrets d'une rédaction web efficace en 6 règles

Pour réussir à rédiger un contenu web de qualité, il est important de suivre les règles suivantes :

Collecter des informations

La collecte d'informations est primordiale, mais il est essentiel de prendre garde du plagiat, qui est strictement interdit. Non seulement il pose des problèmes de droits d’auteur, mais le simple copier-coller de contenus trouvés ailleurs pénalise fortement le référencement. Par ailleurs, pour vos sources, privilégiez toujours des sites sûrs et mis à jour régulièrement.

Choisir un angle

Une fois toutes vos notes prises, il faut définir avec soin l’angle de votre article car il conditionne la totalité de votre contenu. Pensez également à respecter le brief, ce document directeur qui définit le style et le ton à adopter. Impliquez votre lecteur en utilisant un langage clair et en le vouvoyant dès que cela est pertinent.

Respecter le comportement de l’internaute

Pensez à adapter votre contenu à l'internaute qui est souvent pressé et veut accéder rapidement à l'information qu'il recherche. Pour cela, limitez-vous à une idée par paragraphe, écrivez des phrases courtes et simples, utilisez un champ sémantique cohérent et conjuguez vos verbes, de préférence, au présent.

Utiliser les règles de la pyramide inversée

Sur le web, pour tenir compte du comportement butineur de l’internaute, il faut respecter les règles de la pyramide inversée en allant toujours du plus important au moins important. En effet, l’internaute lira toujours moins la fin que le début de l’article. Votre premier paragraphe devra donc répondre d’emblée aux questions : quoi, qui, quand, pourquoi et comment.

Le référencement

Le choix des mots-clés et le maillage sont importants pour le référencement de votre contenu. Il est recommandé d'utiliser des mots-clés pertinents avec une densité d'environ 3 % dans votre article, ainsi qu'un champ lexical riche en lien avec le sujet. Pour le maillage, veillez à chercher des liens internes pour favoriser la circulation sur le site ou externes pour enrichir votre article. Vous placerez ces liens sur des mots-clés ou à la fin de l'article.

La relecture

La relecture est une étape cruciale pour garantir la qualité de vos textes avant de les remettre ou de les publier. Il est conseillé de laisser reposer vos rédactions une fois rédigées et de les relire plus tard avec un nouveau regard. Cela vous évitera les coquilles et les fautes grammaticales, en particulier les appositions erronées très fréquentes.

Les Bases De La Rédaction Web Comment écrire Pour Le Web

Une introduction efficace pour un article web réussi

L'introduction est cruciale pour un texte, car elle sert à accueillir le lecteur et est également très appréciée par l'algorithme de Google. Pour une introduction réussie, il est essentiel de se concentrer sur 5 points clés :

Elle doit engager le lecteur émotionnellement

Si vous écrivez un article sur la gestion du stress au travail, il est essentiel que vous compreniez les difficultés et les émotions que peut ressentir votre lecteur. En évoquant ces éléments dès les premières lignes, vous capterez immédiatement son attention et il saura que votre article est fait pour lui. N'hésitez pas à attiser sa curiosité pour le maintenir intéressé tout au long de la lecture.

Elle ne doit jamais contenir de liens hypertextes

Bien que ce ne soit pas le seul critère à prendre en compte pour être bien référencé, il serait contre-productif d’envoyer le lecteur vers une autre page dès les premières lignes. Le but étant de garder le lecteur le plus longtemps possible sur votre article.

Elle doit contenir un champ sémantique développé

Il est conseillé de mettre la requête clé dans votre introduction. Grâce à cela, Google pourra comprendre de quoi vous parlez et vous fera gagner de précieuses places dans le SERP parce qu’il jugera votre article pertinent.

Elle ne doit jamais être rédigée au début

Même s’il peut sembler logique de commencer par l'introduction, il est souvent plus efficace et facile de la rédiger une fois que vous avez terminé l'ensemble de votre texte. Cela vous permet de mieux cerner les points clés que vous souhaitez aborder et de les présenter de manière concise et convaincante.

Elle ne doit pas être trop longue

Idéalement, une introduction ne doit pas dépasser 10 à 15 % de la totalité de votre article. Elle doit être claire, précise et brève pour ne pas décourager le lecteur dès les premières lignes.

Un titre accrocheur est un must

Il est important de choisir le bon titre pour attirer les lecteurs et les inciter à lire l'article. Les titres percutants, qui promettent quelque chose ou qui sont mystérieux, sont souvent les plus efficaces pour attirer l'attention des internautes. Il est essentiel de travailler dur pour trouver le titre qui touchera votre public.

Un bon titre doit être clair et préciscontenant des mots-clés pertinents. Les substantifs et les verbes forts sont à privilégier, ainsi que les éléments de suspens. Impliquer directement le lecteur en utilisant la deuxième personne peut également être une astuce efficace.

Évitez d'utiliser un jargon ou un langage trop spécialisé, sauf si vous vous adressez à un public expert. Évitez également les acronymes (sauf les plus courants), les mots trop complexes et les noms propres de personnes inconnues. Dans ce dernier cas, utilisez plutôt le titre ou la fonction de la personne.

Enfin, et au-delà de ces bonnes et mauvaises pratiques, votre titre doit répondre à trois conditions majeures : le respect d’une ligne éditoriale cohérente, la prise en compte du SEO et la capacité à susciter le partage sur les réseaux sociaux.

En conclusion, retenez que la seule bonne manière de rédiger pour le web est bien sûr la pratique. C’est en forgeant qu’on devient forgeron !

suivez nous sur google publisher